mercredi 27 mars 2013

Sur les réseaux sociaux...

Et si contrôler ses émotions était le premier pas pour vraiment ...
Atlantico.fr
Catherine Grangeard : L'alimentation émotionnelle n'est même pas forcément un plaisir ! Il ne faut pas confondre le fait de saliver en passant devant une ...

 Comme vous le constatez, Atlantico est un site qui me demande souvent d'intervenir. C'est intéressant de faire passer les messages auxquels on croit. Les commentaires ne sont pas moins dignes d'intérêt, et parfois ils sont assez... insolites.
Toutes ces informations, ces opinions qui circulent, accessibles à qui le souhaite, c'est vraiment étonnant et évidemment ça questionne. 
N'hésitez jamais à déposer vos commentaires, il serait dommage de laisser l'espace à d'autres qui n'hésitent pas, même quand ils ne sont pas ajustés aux propos tenus. 
Bonne journée

mardi 19 mars 2013

Télématin

CHANGEMENT DE DATE
passage demain, mercredi 20 mars, à 8h15 et non jeudi...
Puisque nous sommes dans les dates, n'oubliez pas réunion avec de patients ce soir à Aubergenville (20h30) C'est gratuit et ouvert à tous ceux qui veulent discuter de chirurgie de l'obésité...
Et mardi prochain le 26 donc, 21h15, à Espace Analytique, séminaire où nous recevrons Nicolas Gougoulis puisque la neige nous avait empêché en janvier...
A bientôt...

jeudi 14 mars 2013

Habemus Papam !


Mutuelle Nationale des Hospitaliers - l'information MNH

www.mnh.fr/decouvrir/quisn/information_mnh.htm
Envoyé gratuitement au domicile de chacun de ses adhérents, MNH Revue vous donne des informations pratiques sur les prestations et services de votre ...

Je vous conseille le n° 179, février 2013 : un excellent dossier Obésité : stop à la stigmatisation.
Anny Letestu a eu l'excellente idée de reprendre l'étude américaine de Katherine Flegal qui montre qu'un léger surpoids améliore la santé ! Ce renversement d'approche permet d'interroger l'obsession de minceur de nos sociétés et du coup la fabrication d'obésité par le suivi de régimes stupides... Pour la xième fois, allez vers le rapport ANSES de novembre 2010 ! La journaliste a eu aussi l'excellente idée de m'interviewer et de transmettre dans son papier fidèlement notre conversation... Merci !

J'attends devant mon poste le jeudi 21 mars, 8h15, sur A2... Pas seulement le printemps (quoique un peu marre de l'hiver, tout de même...), Laurence Ostolaza (rubrique Santé de Télématin) m'a interviewée et je suis curieuse de voir comment au montage, ça passera ....

En attendant, j'ai regardé un film qui date un peu, mais qui est excellent : l'OUTREMANGEUR... dans la foulée, je me suis même offert la BD dont il est tiré... On y voit bien comment l'origine de son gros appétit est révélée petit à petit et c'est une façon différente d'aborder le sujet...

Quel rapport avec le titre de ce jour ?
Voyons, voyons....

samedi 9 mars 2013

SOUTIEN


SOUTENIR
D’ici peu vous entendrez parler de Jll… Cet homme obèse, ayant perdu 80 kilos, se lance dans un Tour de France à pied. Cette marche sera l’occasion de rencontres, de débats sur ce qui a permis une telle renaissance.
La fonction de psychanalyste ouvre à de nombreuses surprises. L’inattendu en séances bien évidemment, toujours. Parfois, un patient lance un projet. Certains souhaitent devenir eux-mêmes psychanalystes, et alors c’est le parrainage habituel dans nos associations. Plus rarement, le projet est de l’ordre de la création, artistique en général. Encore plus exceptionnellement, une initiative individuelle se veut à répercussions collectives, pour laquelle le psychanalyste est sollicité.
C’est le cas du projet que je vais vous présenter.
211 kilos en 2011, Jll est, depuis plusieurs années, engagé dans un trajet analytique avec moi. Une première intervention chirurgicale, une sleeve, à l’hôpital Pompidou, est un échec en termes d’efficacité sur la perte de poids. Une nouvelle intervention, plus lourde, est réalisée à l’hôpital de Poissy. Le travail analytique se poursuit durant toutes ces tentatives de résoudre l’obésité morbide qui a des répercussions physique de plus en plus handicapantes. Je passe sur les décisions de régimes alimentaires, impossibles à tenir durablement. Pour que ces démarches soient couronnées de succès, y compris les chirurgies, toutes les études le prouvent, il faut qu’un changement profond rende possible les changements de mode de vie nécessaires pour résoudre la question de l’obésité. L’obésité physique est aussi mentale…

2013, un projet de Tour de France à pied ! Cette marche « régénérative » pour reprendre l’expression de Jll est à la fois un défi physique que l’amaigrissement rend envisageable (130 kilos alors) et une volonté de montrer à tous que l’obésité n’est pas seulement ce qu’on en dit partout.
C’est une volonté de rencontres d’autres personnes en difficulté dans leurs vies, avec le poids en premier lieu mais pas seulement. En difficulté psychique, dans des impasses de désir, et en ambivalence intérieure, Jll sort d’une dizaine d’années terribles.
Jll a le projet de rencontrer d’autres personnes au cours de ce périple, lors de la marche tout d’abord en se faisant accompagner par qui le souhaite, quelques centaines de mètres, ou plusieurs kilomètres, selon les capacités des uns et des autres. Rendez-vous lors de ses étapes organisés par des associations, des responsables éducatifs, sportifs, des médecins, …
Ce projet ne peut se réaliser sans le soutien de nombreuses personnes. Et au premier chef, sa psychanalyste.
Plus qu’un soutien, je m’engage dans ce projet qui présente de nombreuses qualités.
C’est un message d’espoir lancé à tous ceux qui souffrent, du poids comme de tant d’autres soucis dans lesquels ils se débattent, sans parfois de vision d’avenir. C’est une belle, une magnifique,  occasion de montrer tout ce que la psychanalyse permet de faire. Je suis heureuse de montrer qu’un psychanalyste, ce n’est pas du tout ce que certains caricaturent.
C’est une démarche personnelle qui sort de la répétition mortifère cet homme et montre, par l’exemple, que « 10 fois on peut tomber et 11 fois se relever »… Oui, Jll n’a rien d’un modèle en termes de sagesse thérapeutique ! Sa 1ère intervention aurait très bien fonctionné, sinon… Oui, Jll montre par son expérience que l’on peut se mobiliser pour quelque chose qui nous dépasse tous, et en particulier ceux qui ont été condamnés à l’immobilisme durant des années par des forces obscures internes, menant vers une autodestruction avancée.
Une success story, et rien de plus ? ça dépendra de NOUS ! Jll peut être un pèlerin qui vit une belle aventure sur les routes. Il peut réussir à rencontrer quelques individus au hasard des étapes de son périple. Ce sera alors une formidable réussite pour lui.
Ça peut dépasser tout cela, Jll propose de discuter avec lui, de le recevoir dans les étapes de cette marche. Cette reconnaissance que nous accorderons à sa démarche ne dépend que de nous.
En tant que psychanalyste, je pense que nous avons tout à y gagner. Nous ? Je parle là de nous, de notre société, et aussi des citoyens qui broient du noir à longueur d’infos plus déprimantes les unes que les autres. Une France qui doute ? Une France qui déprime ? Notre vision de la réalité dépend aussi de nos engagements.
Le SOUTIEN que cette marche offre, n’est pas seulement dirigée envers Jll, ce soutien a un effet boom rang. Réfléchir sur ce qui nous affaiblit, sur les répétitions qui nous font trébucher, et échanger avec quelqu’un qui a enduré tout cela des années durant, voilà ce que j’y vois également.
L’articulation psyché / soma de l’obésité est un grand pas pour se prendre en charge. La marche de Jll ouvrira les ondes à cette aventure et nous poserons alors des questions essentielles. Oui, il y a des problèmes sérieux contre lesquels on peut être longtemps démunis, parce qu’on les prend par le mauvais bout…
Ce projet est en cours de réalisation. Ce n’est qu’un début…
Un Comité de Soutien va s’ouvrir. Les idées pour organiser des points de rencontre seront les bienvenues, etc…..
A bientôt.
Catherine Grangeard



vendredi 8 mars 2013

A commenter ... si vous le souhaitez...

S'il n'y a pas que les calories, qu'est-ce qui nous rend gros alors ?
Atlantico.fr
Catherine Grangeard : Tout le monde s'accorde pour dire que l'obésité est plurifactorielle et cette étude américaine du CDC (Centre de contrôle et de prévention des maladies) le confirme à sa manière. Nous allons développer quelques-uns des points qu ...

jeudi 7 mars 2013

Point sur les derniers évènements ET Projets en cours...

Bonjour, bonjour...
Beaucoup de temps a passé depuis mon dernier message. Il s'est passé plein de choses aussi... Essayons de structurer :
1/ point presse. Un journal local, Le courrier de Mantes, le 12 décembre 2012, a fait une grande page sur mon livre Comprendre l'obésité, le journaliste avait bien apprécié, l'article était intéressant, etc...
La revue Santé Mentale a réalisé un dossier "Un autre regard sur l'obésité". Dossier réalisé en partenariat avec Clipsya, il reprend des interventions de la 1ère journée de formation scientifique, qui a eu lieu à Reims en 2012. Je vous invite à vous procurer ce N° qui est franchement pas mal du tout...
2/ Dans la série Satisfactions, le projet d'un ancien patient... 211 kilos en 2011, un projet de Tour de France à pied désormais ! Les étapes seront autant d'occasions d'échanges avec les uns et les autres. Il met au point un Comité de Soutien. Je vous donnerai les coordonnées du site qu'il prépare et il souhaite les collaborations des partenaires qui se sentent emballés par sa marche, pour organiser ici et là des rencontres, des débats... A SUIVRE !
3/ Des dates : prochainement, si vous le souhaitez, on se retrouve à Plaisir le samedi 20 avril, apm, pour un colloque du groupe des Yvelines d'Espace Analytique. Vous avez le programme sur leur site. C'est ouvert à qui le veut, mais inscription préalable obligatoire (places limitées). Titre de cette réunion : Psychanalystes de banlieue en 2013... Titre de mon intervention : obésologie. (ça vous étonne ?)
Autre réunion ouverte, gratuite : mon séminaire à Espace Analytique, 12 rue de Bourgogne, Paris. C'est mardi 26 mars. (21h15)
Je redonne mon mail, si vous voulez vous inscire ou des compléments d'infos : catherine.grangeard@wanadoo.fr

A bientôt j'espère